°°°
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour à la maison [Carlisle]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Retour à la maison [Carlisle]   Mer 4 Fév - 21:44

Une journée de plus à Forks et son ciel complètement nuageux pour le moment et pour leur plus grand plaisir. La journée avait bien commencé, les enfants à l’école et son mari certainement à l’hôpital. Se retrouvant seule comme beaucoup de fois, elle avait fini par ranger quelques affaires et nettoyer une place, ils allaient finir par avoir la maison la mieux rangée de la ville. Cette pensée la fit sourire. Seulement vu leur vitesse et leurs possibilités ça ne durera pas éternellement. Elle décida d’aller attraper un livre, même s'il fut absent, elle se permit de rentrer dans le bureau de son époux. Étonnement bien rangé pour le coup, elle approcha d’une grande armoire remplie de livres. Avec calme, elle pencha la tête pour lire les titres avant d’en tirer un qu’elle jugea plus ou moins dans ses possibilités. Elle prit le livre et lut la couverture, oui ce n’était pas un ouvrage bien scientifique, il lui serait possible de le lire. Elle sourit avant de s’asseoir finalement sur une chaise et d’ouvrir pour commencer à lire le livre. Quand finalement, une odeur des plus familières revenait vers la maison. Esmée esquissa un doux sourire finalement, n’ayant aucun doute sur l’arrivant.
Revenir en haut Aller en bas
Carlisle Cullen
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 1256
Age : 23
Localisation : Je suis partout ^^
Humeur : La vie est belle
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan d'Olympic
Habilité personnelle:
Relationship:

MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Mer 4 Fév - 22:32

Une voiture se gara devant la villa. La voiture du docteur Cullen, rentrant de l'hôpital.
Il attrapa sa trousse médicale et sortit de sa voiture, en moins d'une demi seconde.
Puis il alla vers l'entrée, ouvrit la porte et la referma derrière lui. Il posa sa mallette sur le buffet et sourit en sentant l'odeur de sa femme qui se trouvait dans le bureau.
Carlisle retira sa veste, qu'il portait pour l'hôpital. Pour paraître normal. Car les vampires ne craignaient pas le froid.
Il monta les escaliers en moins d'une seconde, et ouvrit doucement la porte de son bureau. Il sourit à sa femme, assise près du bureau, un livre en main.


- Bonjour chérie.

Il se dirigea vers elle, très vite. Et l'embrassa tendrement, en souriant.

- Bonne journée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Mer 4 Fév - 22:43

Terminant pourtant la lecture de la page en question, cela ferait au moins le premier chapitre et c’était plus facile pour retenir où on était arrivée, question de ne pas lire et relire les mêmes pages ou les même livres, année après année, ce qui serait lassant. L’avantage c’est que des écrivains il y en aurait toujours et qu’il y aurait toujours la possibilité de trouver un nouveau livre à lire. Peu importe le style qu’on avait, lui allait ou presque. Une portière qui claque, il ne fallut pas très longtemps pour que la porte du bureau s’ouvre sur son époux. Un sourire s’affichait sur son visage alors qu’elle relevait la tête et fermait le livre.

-Bonjour.

Elle répondit à son baiser, s’étant redressée, et en profitant pour rester un peu contre lui…Rien que cela suffisait à l’apaiser pour un laps de temps indéterminé. La question arriva, elle s’éloigna un peu pour déposer le livre sur le bord du bureau puis elle revint vers lui calmement.

-Habituelle, j’allais commencer à lire…et toi ? Des urgences ?

Elle lui sourit à nouveau, il était rare de la voir sans son sourire et encore plus si Carlisle était dans la pièce..Il lui avait donné et apporté tout ce dont elle aurait pu rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Carlisle Cullen
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 1256
Age : 23
Localisation : Je suis partout ^^
Humeur : La vie est belle
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan d'Olympic
Habilité personnelle:
Relationship:

MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Jeu 5 Fév - 10:15

En face de sa femme qui venait de poser le livre sur le bureau, il gardait son sourire en la regardant.
Sa journée à lui ? Habituelle aussi, comme sa femme. A quelques détails près.


- Habituelle aussi. A part qu'on a eu encore plus de monde que le jour où il y a eu cet accident de voiture à Seattle.
Tous les hôpitaux sont pleins en ce moment. On se demande bien ce qui se passe. On a jamais vu autant de monde à l'hôpital.
Entre les accidents, les angines et tout le reste... C'est un peu la bousculade.


Jamais Carlisle ne perdait son sourire devant sa femme. Qu'il l'aimait! C'était lui qui l'avait transformé alors qu'elle était sur le point de mourir.

- Et toi, que lisais tu ?

Jettant un oeil sur le livre qu'Esmée avait eu dans les mains quelques secondes avant et qui était désormais sur le bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Jeu 5 Fév - 20:04

Répondant à la question, elle tourna son regard pour le moment, dans les nuances de dorés foncée, rien de très alarmant en quelques sortes pour ce que ça pouvait être. Esmée esquissa un nouveau sourire au bord des lèvres…Elle leva un sourcil interrogateur quelques temps quand il nomma que c’était plus rempli..Ça c’était sur elle ne voyait pas comment, déjà mis à part ceux qui y travail, qui aimait allez dans les hôpitaux ? Enfin tant que ce n’est pas pour soi on n’y va encore de mauvaise grâce.

-C’est un pic au niveau des maladies pour le moment ? …Malgré ça, je vois que tu es là plus tôt, ils t’ont poussé vers la sortie ?

Elle fit un léger sourire joueur. Avant de tourner par réflexe la tête en direction du livre, dont le titre lui avait finalement échappé seul le résumée lui revenait en mémoire pour le moment, un coup d’œil lui suffit pour reprendre le titre.

-Récits tirés de l’histoire de Rome…Rien de bien compliqué, je te laisse tes livres avec tous tes schémas..

Trop complexe, à la limite on comprendrait s’il utilisait un vocabulaire à l’usage des plus ou moins néophytes
Revenir en haut Aller en bas
Carlisle Cullen
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 1256
Age : 23
Localisation : Je suis partout ^^
Humeur : La vie est belle
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan d'Olympic
Habilité personnelle:
Relationship:

MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Jeu 5 Fév - 20:31

Carlisle rigola légèrement à sa remarque concernant l'hôpital. Il était vrai que le monde affluait en ce moment. Les médecins étaient pratiquement tous débordés, enchainant consultations sur consultations, examen sur examen, radio sur radio... Tout était overbooker.

- Je sais pas. Surement, vu qu'ils sont tous malades.
Le pire c'est les accidents. De la route et du quotidien. C'est hallucinant le nombre de personnes qui viennent avec des bras cassés, des fractures aux jambes, des poignets foulés... Et je te passe encore tout ceux qui arrivent en très mauvais état.


Carlisle faisait allusion à tous ceux qui arrivaient avec des blessures graves. Ceux qui saignaient en général.
Mais Carlisle avait appris à prendre sur lui. Il avait presque plus de deux siècles d'entrainement à son actif. Il arrivait parfaitement aujourd'hui à soigner les gens sans être tenter par leur sang. Heureusement !

Sa femme, pour répondre à sa question concernant le livre se retourna avant de lui dire ce qu'elle lisait.


- Hm, intéressant. Les Récits tirés de l'histoire de Rome...

Carlisle connaissait ce livre par cœur, l'ayant lu plus d'une fois.
Il rigola à la phrase de sa femme : "Je te laisse tes livres avec tous tes schémas."


- Tu sais, c'est pas très compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Sam 7 Fév - 17:40

Bête question, bête réponse ça paraissait logique, et le faite que tout le monde devenait spécialement malade venait sans doute par l’annonce de température plus froide à la radio qui succédait à des températures plus clémente qu’on n’avait eu jusqu’a maintenait bien que les nuages soient restée par ici. Froid-chaud et ainsi de suite c’est toujours ce qui est le pire. Quand il parle de ces accidents, elle sourit, sa arrive plus vite qu’on le pense et on ne comprend pas toujours sauf que la douleur se fait sentir.

-Tu serais étonnée aussi de savoir comme ça arrive vite et parfois de manière totalement bête aussi. Tu rate une marche par exemple, résultat des courses c’est une hauteur un peu plus haute que prévu et bête réflexe on tente tout de même à se rattraper sur les jambes, ce qui es la plus mauvaise idée mais un réflexe involontaire. Ce qui vaut une visite à l'hôpital…Ne t’est tu jamais rien cassée avant ?

Oui maintenant ca paraissait pas faisable non plus. Ce n’était pas du tout une expérience personnelle voyons, quoique c'était presque ça pour la marche loupée, elle sourit cependant sans plus, ceux en mauvaise état par contre c’était moins drôle, elle restait étonnée du totale self contrôle que son mari exerçait quand même avec cette odeur qui pouvait être bien présente. Intéressant sans doute elle verra bien, elle sourit volontiers quand il expliqua que c’était en quelque sorte facile.

-Pas très compliquée sans doute pour toi, pour d’autre ca relève tout de même de la force de persuasion pour déchiffrer et comprendre tout…Si tu veux une comparaison, ca donne un peu comme quelqu’un ne connaissant rien à l’art qui ouvrirait un chapitre donnée sur le surréalisme, c’est à ne pas comprendre non plus..

Esmée continuait de sourire gentiment, contente qu’il était donc rentrée visiblement un peu plus tôt même si tout le monde à l’entendre en était surchargée..

-Tu devras y retournée ou il te laisse jusque demain ?
Revenir en haut Aller en bas
Carlisle Cullen
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 1256
Age : 23
Localisation : Je suis partout ^^
Humeur : La vie est belle
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan d'Olympic
Habilité personnelle:
Relationship:

MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Sam 7 Fév - 19:46

- Oui, je sais que ça arrive vite. La preuve. La plupart de mes patients ont du mal à me décrire comment ça c'est passé tellement c'est rapide.
Et puis, ça à beau être de petits accidents domestiques, je connais beaucoup de gens qui sont choqués de ce qui leur est arrivé. Alors bien sur, y en a qui on vu pire, d'autres qui sont habitués... C'est surtout les personnes âgés qui ont du mal à s'en remettre psychologiquement.


Carlisle voyait tellement de monde chaque jour ! Certains ne faisaient que passer, juste pour une foulure. D'autres revenaient fréquement, à cause de fractures plus sérieuses ou bien parce qu'ils étaient atteint de maladie plutôt grave.
"Ne t’es tu jamais rien cassée avant ?" lui demanda sa femme.


- Si, une fois. La jambe droite. Un truc tout bête. J'étais au lycée, on faisait une partie de football. Il avait plut la vieille, le terrain glissait. Je courais trop vite et j'ai fini par glisser... 3 semaines de plâtre.

Il rigola en se rappellant cette accident. Carlisle se souvenait de sa vie en tant qu'humain. Il était devenu vampire alors qu'il était presque âgé de 30 ans, en tant qu'humain.

Sa femme souriait toujours. Carlisle aussi.
Tous les deux étaient arrivés sur le sujet de la métrise de Carlisle, concernant le sang humain. Evidement que c'était facile pour lui après des siècles d'entrainement.


- Tu sais, ça ne m'a pas prit une année pour prendre sur moi comme ça. J'ai du m'entrainer pendant plus d'un siècle pour parvenir à ce contrôle.

Puis il répondit à la dernière question de sa femme, enchainant avec ses dernières paroles :

- Non, ne t'inquiète pas. Ils s'en sortent bien s'en moi. Si vraiment ils ont un problème, ils me bipent.

Carlisle avait toujours un bipe sur lui. Du moins chez lui et quand il était en ville. Car pendant la chasse et les balades en famille dans les montagnes, il ne le prenait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Dim 8 Fév - 21:56

Remarquer si il ne le savait, pas on s’inquièterait tout de même un peu..Car il est au première loge pour le voir. La c’était sans doute logique, d’ailleurs à y réfléchir sur le moment, c’était bon que quelqu’un lui avait dit sinon, elle n’aurait jamais su non plus, comment elle s’était retrouvée au sol, si vite. Et puis sa remonte à quelque temps tout de même..

-La je peux les comprendre aussi de toute manière, il faut de tout pour faire un monde…

Et puis chacun est comme il est. Avec son caractère sa personnalité, sa maladresse, ses talents, enfin chaque est unique dans son genre. Fallait croire que c’était chaque fois les jambes qui trinquaient.

-De quoi décidée de jouer sur un terrain en dur…


Quoique ce n’était pas mieux et les chutes faisaient plus mal, entre se prendre l’herbe ou le tarmac, a avoir le temps de choisir autant prendre l’herbe. Ma fois on n’allait pas ouvrir le débat. Esmée repose son regard vers lui calmement. Bien que la position debout ne fatigue pas, oui ben plus rien ne fatigue de toute façon. Elle se remet contre le bureau. Autant s’assoir ce n’est pas payant, ca serait malheureux chez soi aussi. Le sujet présent prouvait au moins une chose c’était qu’il était vraiment modeste, ca devient rare dans le monde.

-Je sais bien, mais ça reste quand même surprenant …Tout le monde n’y arriveraient pas…Accepte les compliments.

Elle lui sourit tendrement. Elle acquiesce quand il explique, le bipper, oh mais elle ne s’inquiétait pas, elle devait bien se douter que si il laissait rentrée les médecins chez eux c’était que la situation était sous contrôle, car bon ils y a bien encore des gens qui ont de la conscience professionnel non.

-J’en doute pas, ils l’ont déjà fait.. Mais a voir les nuages à se point, ca va encore être la pluie pour tout le restant de la journée jusque demain …peut-être un orage ? Il faudra demander à Alice.

Certes, elle était moins fan que tout le monde, mais les regarder jouer et se disputer gentiment, à qui trouvera la meilleur technique de triche, était assez drôle et agréable. Moins quand c’est vous l’arbitre mais on s'y faisait vite.
Revenir en haut Aller en bas
Carlisle Cullen
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 1256
Age : 23
Localisation : Je suis partout ^^
Humeur : La vie est belle
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan d'Olympic
Habilité personnelle:
Relationship:

MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Lun 9 Fév - 21:12

Carlisle aussi les comprenait. Ayant vécu ça, et étant médecin, il savait à quel point les gens souffrait.

- Je comprend aussi et je suis d'accord avec toi.

La métrise de Carlisle fascinait tout le monde dans la famille. Sa femme d'autant plus. Car, comme elle disait "tout le monde n'y arriverait pas". Et Carlisle était bien placé pour le savoir.
Au cours de ses voyages il avait fait la connaissance de plusieurs vampires. La plupart se nourissaient de sang humain et n'avaient aucune métrise en soit. D'autres avaient suivi l'exemple de Carlisle : Ne boire que du sang animal.
Le vampire blond savait que c'était dur de résister au sang humain. Mais pour lui, tout était une question de le vouloir. Si vraiment un vampire voulait se contrôler et ne boire que du sang animal, il y arriverait.
Il sourit à sa femme.


- Mais j'accepte tes compliments ma chérie.
Et je sais que tout cela est très surprenant. Pour ma part, j'ai une vision des choses, disons... Bien personnel. J'ai mon avis sur le sujet.
En effet, je pense que si on veut réellement se métriser, on peut y arriver.


Esmée revint sur le sujet du bippeur. Oui, ce n'était pas la première fois qu'Esmée le voyait. Elle savait qu'il pouvait partir en urgence à tout moment. Cela c'était passé déjà plusieurs fois. Les autres membres de la famille Cullen, étaient eux aussi, habitué à ce genre de chose.
Sa femme vient ensuite sur le sujet de la météo. Un orage ? Hum... Si c'était vraiment le cas, ils allaient pouvoir jouer au base ball ! Jeu préféré de la famille Cullen.


- Un match de base ball s'impose donc si il y a de l'orage... Mais nous demanderont à Alice pour être sur, avant d'en parler aux enfants.
En tout cas, cela ferait du bien à tout le monde.


Il retourna à sa femme, le sourire tendre qu'elle affichait. Le Base ball était un moyen de détente pour Carlisle. Et surtout un jeu familiale. Malgré que les garçons trichent, toute la famille s'amusait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Mer 11 Fév - 23:48

Elle ne releva pas plus vu que visiblement, ils étaient d’accord, on n’allait pas rajouter une couche si ca n’a plus guerre d’importance, de toute manière, ils arrivaient la plupart du temps si leurs avis divergeaient, à un compris. Qui d’une manière ou d’une autre, revenait pas vraiment à l’équitable mais presque. La n’était pas la question, ils se ralliaient tous presque à son avis, c’était lui aussi qui avait le plus d’expérience ca paraissait normale donc. Elle sourit simplement, tout le monde avait son avis et ca serait bien dommage qu’on n’en aille pas, vu qu’on peut encore pensée par soi même quoiqu’avec Edward, parfois, dans ses propres pensés, on n’est plus seul. D’ailleurs ca l’avait assez surprit qu’on réponde à vos interrogations qu’on ne prononçait pas, mais elle s’y était habituée..Dan un sens Carlisle avait raison, on s’habituait à tout sans doute à force de volonté.

-Je n’en doute pas..Ce qui ne facilite pas les choses non plus pour autant, même avec autant de volontée qu’on ne peut avoir..

Le nom Baseball, allait finir par être le mot pour rendre le sourire à quiconque, heureusement le climat de Forks déjà rien cas la normale s’y prêtait assez bien, mais ce n’était pas pour ca qu’il y avait des orages tout les jours. Quoique si ce fût le cas au moins, arriveraient-ils tous à court d’idée ou de tactiques pour tricher ? Elle en doutait fortement, car à chaque fois, il renouvelait sans cesse et elle ne remarquait pas tout non plus. 6 personnes à surveillée en même temps plus le jeu, ne laissait pas vraiment de grand moment de flottement, et elle pouvait manquée des choses. Personne n’est infaillibles, et voila, elle se contredit d’avant. Passons..La complexité de l’esprit.

-Si Alice le confirme, tu peux déjà être sur qu’elle est au courant et qu’elle la déjà dit à tout le monde…oserais-je espérer que cette partie encore hypothétique se fasse dans les règles de l’art ?

Elle fit un sourire joueur, pour être sincère, elle ne l’espérait pas, ca ne serait moins drôle sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Carlisle Cullen
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 1256
Age : 23
Localisation : Je suis partout ^^
Humeur : La vie est belle
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan d'Olympic
Habilité personnelle:
Relationship:

MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Ven 13 Fév - 22:06

- La volontée, il faut la vouloir.

Il fallait même vraiment la vouloir. Sinon, rien n'était possible. Ce n'était dans ce cas, pas la peine d'essayer d'atteindre un but.
Carlisle y était parvenu à son but, un siècle et des année plus tard. Il avait réussi à se métriser. Le sang humain ne lui faisait plus d'effet, sauf quand vraiment il n'avait pas bu de sang (animal) depuis plusieurs semaines.

Les Cullen se nourrissaient exclusivement de sang animal. Carlisle avait appris cela à ses enfants adoptifs, qu'il considérait comme ses propres enfants, tout comme Esmée, très tôt. Les enfants Cullen, certains du moins, avaient encore un peu de mal à résister totalement. Jasper surtout. Qui était dans la famille depuis à peine quelques années, et qui s'était nourrit, auparavant, que de sang humain. Le changement d'alimentation avait été dur pour lui. C'était en quelque sorte, le plus faible de la famille. Concernant le sang humain du moins.

Le sujet du base ball, revint sur table. Quand il s'agissait de ce sport, toute la famille Cullen était de très bonne humeur. Tout le monde avait le sourire aux lèvres, et les garçons étaient les plus excités. Edward, Jasper et Emmett aimaient beaucoup se battre entre eux, et adoraient les matchs dans lesquelles chacuns cherchaient à être le meilleur. La triche était leur spécialité. Carlisle évitait de tricher, mais il avouait que cela lui arrivait à lui aussi parfois. Entrainé par ses fils évidement !


- Tu sais bien que je ne peux rien te promettre à ce sujet chérie. Il n'y a pas que moi de concerné.

Carlisle retourna le sourire à sa femme. C'était une des seules, avec Rosalie et Alice, à ne pas tricher. Mais, malgré tout, ils s'amusaient comme de vrais petits fou, et ils en profitaient un maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Dim 15 Fév - 15:45

-Certainement.

Ce qui était toujours plus facile à dire cas faire bien sur. Mais ca c’était pour tout, tout ce que vous tentez d’entreprendre ou que vous tenter de maintenir à flots. Rien n’est jamais d’une facilitée déconcertante, ca serait un peu trop beau sinon. Et idéaliser son monde, ne sert cas une chose, a que quand on retombe la chutes est plus dure. Alors autant vivre avec ce qu’on n’a et ce qu’on sait faire que de vouloir finalement tout ce qu’on n’aura pas. A quoi bon se condamnée à vivre malheureux quand il y a moyen d’être content de se qu’on n’a ?..Mieux valait stopper là, la réflexion et laisse tout ces questions à ceux qui tente de faire de la philosophie. A chacun son métier ou sa passion n’est ce pas…

Repartant ver le sport les plus pratiquées par les Américains et pas que par eux non plus. Partout on connaissait au moins ce sport pour y jouer..D’un côté c’était effectivement logique qu’il ne puisse promettre et ça et d’ailleurs, mieux valait pas. Sinon, mis à part soutient moral et compter les point et rattraper les balles qu’on n’arrivait pas à taper, elle n’allait guère faire grand-chose. L’inconvénient d’être impaire ? Pas vraiment, elle préférait regarder à vrai dire..Un sourire revient rapidement sur ces lèvres.

-Je sais bien, mais dans un sens, si tout devait être correct, je ne suis pas vraiment certaine que sa soit aussi amusant que les autres fois. Les habitudes sont tenaces et il y aura toujours bien quelqu’un pour croire de passer inaperçu.

Ca démarrait toujours avant dès qu’ils savaient que l’orage arrivaient, les équipes souvent les mêmes, étant faite, les petites répliques ou piques ne tardaient plus vraiment à arrivée, pour déjà commencée le match et l’équipe perdante, en entendait parler pendant longtemps…L’avantage encore d’être arbitre, on n’est jamais perdant ou gagnant, on n’a donc le plus souvent la paix..Faut trouver les avantages partout. Elle sourit de plus belle à sa pensée finalement.

-Tu as laissé ton sac dans la voiture ?

Demanda t-elle en réalisant qu’il n’y avait pas ce qu’il prenait toujours avec lui pour allez à l’hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Carlisle Cullen
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 1256
Age : 23
Localisation : Je suis partout ^^
Humeur : La vie est belle
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan d'Olympic
Habilité personnelle:
Relationship:

MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Mer 18 Fév - 20:01

Carlisle ne s'éternisa pas d'avantage sur le sujet de la volonté qu'il faut vouloir ou non.
Tout le monde savait que c'était dur d'arriver à un but, Carlisle le premier. Il était d'ailleurs un exemple pour beaucoup de monde. Il prouvait que n'importe qui, qui se fixait un but pouvait y arriver.

Sa femme avait raison concernant le sport des Américains, et surtout le préféré des Cullen.
Ils ne s'amuseraient surement pas autant si personne ne changeait un peu les règles ou en franchissait une de temps en temps. C'était au contraire ça le plus drôle. Les garçons étaient des spécialistes en la matière. Les filles elles, s'y mettaient elles aussi de temps en temps. Remarque, elles n'avaient pas trop le choix pour gagner contre les garçons de la famille.


- C'est vrai que c'est amusant quand on change un peu les règles, où bien quand on en franchit une.
On pourra comme même essayé un de ses jours. Histoire de voir ce que ça fait avec les vrais règles, si c'est aussi amusant que nos parties de base ball habituelle.


Les Cullen jouaient souvent au base ball. Forks était une petite ville très humide, plutôt froide tout au long de l'année. Il y avait du soleil rarement. Quand c'était le cas, les enfants Cullen n'allaient pas au lycée, car la peau des vampires était comme des diamants au soleil.
Il y avait souvent des orages. Pas non plus tous les jours, mais assez fréquement. Dans le mois, il y en avait au moins un. Les Cullen en profitaient toujours un maximum.


- Mon sac ?

Esmée s'étonnait de ne pas voir son mari avec son sac en main.

- Non, il est dans l'entrée. Comme ça, si il y a une urgence, je l'ai sous la main tout de suite.
Surtout en ce moment. Mieux vaut que je l'ai à portée de main.


Il sourit à sa femme. La trousse médicale de Carlisle était toujours dans la grande villa. Souvent dans l'entrée, en cas d'urgence, comme il venait de dire à sa femme. C'était surtout en ce moment qu'il vallait mieux qu'elle traine dans le coin. Carlisle pouvait partir en urgence d'une minute à l'autre. Il aurait pu la laisser dans la voiture. Mais un vampire était rapide, très rapide. Il ne lui fallait pas trois secondes pour descendre les escaliers, prendre sa trousse et sa veste pour ensuite monter dans sa voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Mer 18 Fév - 22:26

Correct, il y a-t-il vraiment quelque chose qui soit correct même si ils se mettaient d’un coup à respecter les règles énoncées par l’inventeur très certainement de ce jeu ? Pour des humains sans doute, et triché paraissait plus compliquée déjà. Pour eux, ca resterait inégal sans doute. Alice aurait bien du mal à s’empêcher ces visions et Edward d’écouter ce qu’il entendrait penser…Mais ça serait peut-être plus équitable à condition d’équilibrer les forces et il y avait bien sur moyen. Et puis dans tout cas les cas peu importe la technique qu’on utilisait, le match restait serrer jusqu'à la fin et sa arrivaient très souvent que les deux équipes se dépassent à intervalle de temps régulier.

S’était sur que c’était plus drôle et puis quand tout se fait dans la bonne entende comme ils ont la chance que ça se fait. Peut importe le sourire et la bonne humeur restent de mise et personne ne s’en défait, sauf peut-être quand l’orage s’arrête plus tôt qu’espérer ? Mais c’était pratiquement le cas à chaque fois. Tout les bonnes choses ont une fois, quoique après réflexion, presque tout à fin.


-Prendre un risque, qui n’en est pas vraiment un dans ce cas là, peut effectivement être drôle…Mais rien cas vous regarder, sa fait passer le temps, c’est même beaucoup mieux que les matches à la tv ou que tout autre émissions qui peut passée à la tv. Il y en a qui s’amuserait à regarder les poissons dans leurs bocal toute une journée, moi ça serait plutôt, vous regarder jouer ne de ces fameuse parties…Bien que ca n’y paraisse pas, faire respecter les règles, c’est se que je tente de faire jusqu'à se que je me résigne..

Esmée sourit à nouveau, elle gardait le regard porté vers son mari, son visage, ces yeux surtout, de magnifiques yeux..Bon d’accord, elle n’était peut-être plus très objectives sur se point mais et alors ?.Quand il précisa qu’il avait laissé son sac en bas pour partir en cas d’urgence. C’était vrai que à y repensée oui, oui bon il y parfois des trucs comme ça qui arrive en tête sans forcément de sens logique, les miracles de la pensée, oui enfin pas toujours.

-Oui vu que tu dis que c’est l’affluence à l’hôpital. Mais si tu arrive trop rapidement, ils vont te prendre pour un fou du volant.

Ce qui ne devait certainement pas être chouette pour les personnes. Elle se redresse finalement sur ses pieds avant d’allez prendre le livre et de le ranger, de toute façon quand elle continuera sa lecture, elle savait ou allez le prendre .Bien sur la dernière phrase, elle ne le pensait pas vraiment. Elle revient vers lui, avant de remettre correctement son col de sa chemise.

-Je suis contente que tu sois rentrée plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Carlisle Cullen
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 1256
Age : 23
Localisation : Je suis partout ^^
Humeur : La vie est belle
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan d'Olympic
Habilité personnelle:
Relationship:

MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Jeu 19 Fév - 12:17

Il était vrai que les matchs de base ball étaient dix fois plus amusant quand on les jouaient. Ceux de la télévision n'avait rien à voir. A la télé, tous les joueurs essayaient d'être le meilleur, en respectant les règles. Les Cullen eux, ne pouvaient pas vraiment.
Alice voyait le futur, donc savait en général ce que préparait chacun. Quand à Edward, il lisait dans les pensées. Pour que cela soit du jeu, Alice était avec Esmée et Rosalie, et Edward avec les garçons. C'était un peu près équitable.


- Les matchs de la télévision ne sont pas les mêmes que ceux que nous jouons. On ne peut pas vraiment comparé. Eux, ils respectent les règles à la lettre. C'est très rare qu'un joueur triche.
Nous, ce n'est pas vraiment de notre faute. Tu sais bien comment sont Edward et Alice.


Carlisle gardait son sourire envers sa femme. Edward et Alice, c'étaient contre eux qu'ils trichaient. Et encore. Ce n'était pas vraiment de la triche.
Esmée tentait tout le temps de faire respecter les règles, c'était bien une de seules. Carlisle faisait tout pour respecter les règles, mais quand il était entrainé par ses garçons...


- Oui, je sais. Tu es surement même une des seules à essayer de faire respecter les règles.

Carlisle rit légèrement à la réfléxion de sa femme. En général, quand il y avait une urgence, le médecin se dépêchait de quitter la maison, mais ce n'était pas pour ça qu'il faisait du 200km à l'heure sur la route. Il dépassait que légèrement la vitesse autorisé.
Mieux vallait pas qu'il arrive trop vite à l'hôpital. Cela paraîterait louche. Remarque, il pouvait dire qu'il était dans le coin... Mais faire ça tout le temps ? Il y en aurait qui aurait des doutes au final.


- Ce n'est pas parce qu'il y a urgence qu'il faut faire du 200km heure. Si je faisais ça tout le temps, mes collègues auraient des doutes. J'aurais beau dire que j'étais dans le coin, au final, plus personne ne me croirait et beaucoup de gens auraient des doutes.

Sa femme se redressa et attrapa le livre pour le ranger. Carlisle suivit sa femme du regard jusqu'a ce qu'elle revint vers lui et lui remette bien son col de chemise. Lui aussi était content d'être rentré plus tôt. Cela lui permettait de passer du temps avec sa femme qu'il voyait en général, que le matin avant qu'il parte à l'hôpital et que le soir quand il rentrait, desfois tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Dim 22 Fév - 13:26

Il était vrai qu’on ne pouvait pas comparée ces deux styles de match. Un qui paraissait réellement et l’autre qui serait digne pour sortir tout droit de notre imagination. Ca avait de quoi surprendre. Ma fois les humains avaient sans doute plus de mérité d’arrivé à faire un Home Run qu’eux. Quoique pas forcément. On va dire que c’était plus proportionnel dans tout les cas. Moins vite, les bases sont moins loin, ce qui semble logique. Elle devait avouée tout de même qu’elle ne connaissait pas non plus tout les subtilités des dérivée du Baseball, mais à la force ca arriverait.

-Si un joueur le fait, il risque de ne plus pouvoir jouer pendant un certain nombre de match, ici aucun risque…Je sais, mais ca pimente le jeu..

Bon peut-être sauf quand ils sont tout les deux dans la même équipes, quoique sa avait déjà été fait, ce n’était pas pour ca que le dé avait déjà été joué à l’avance. Voila maintenant que c’est des traductions de phrase latine qui lui revienne en tête, aucun rapport mais passons. Ca elle avait finit par le remarquée, mais bon 1 contre 6 bon on va dire 5,5..Ca reste totalement inégal, alors à la fin on laisse tombée et on continue le jeu. Surtout quand ca serre à rien de le dire et de le redire. Si on devait faire une montagne de toute ça n’irait pas non plus et ca gâcherais tout le plaisir du sport.

-Il faut bien que quelqu’un le tente non ? Et puis je n’ai jamais dit que je n’avais pas l’esprit de contradiction.

Esmée le regard toujours tournée vers son époux, esquisse un léger sourire à nouveau. C’était un raisonnement sans faille, mais déjà rien cas les voir eux, pour les autres, il fallait un bon moment avant de s’y habitué. Enfin pour ça, ils n’y pouvaient pas grand-chose, ce n’était pas volontaire.

-Ils en ont déjà assez comme ça que leurs en servir sur un plateau d’argent..

La vampire gardait affichée son sourire qui ne la quitterait de toute manière pas pour le moment en tout cas. Rien que la présence de Carlisle ou de ses enfants lui faisait retrouvée ce sourire qui lui allait bien mieux que de tiré la tête ce qui lui arrivait que très rarement. Le silence prit doucement place sans qu’il fût pour autant gênant. Doucement, bien qu’elle n’élève pas la voix, elle reprit.

- Que comptes-tu faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Carlisle Cullen
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 1256
Age : 23
Localisation : Je suis partout ^^
Humeur : La vie est belle
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan d'Olympic
Habilité personnelle:
Relationship:

MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Lun 23 Fév - 14:38

Sa femme Esmée n'avait pas tort. Si un joueur de base ball, humain, trichait ou tentait le diable envers un des joueurs de l'autre équipe, il risquait d'être sur le banc de touche un long moment. Il pouvait même être définitivement radié de l'équipe, ce qui n'arrivait, franchement pas souvent dans la vie réelle des humains.

Les Cullen regardait souvent, même tout le temps (enfin presque) les matchs de base ball à la télévision. Cela leur permettait d'un côté de se divertir, de passer le temps, et de l'autre, de trouver de nouvelles techniques de jeu. Les matchs que faisait les Cullen était tout comme un vrai match de base ball, qu'ils voyaient à la télé. Enfin... C'était presque pareil. A quelques détails prêt. Mais en gros, c'était les mêmes règles, le même jeu de base.
Le base ball était avant tout le jeu préféré des américains, autant suivre quelques unes de leur règles alors.


- C'est sur que si un joueur tente le diable contre un adversaire, il ne jouera pas pendant certains moment.
Ici c'est pas pareil. On joue entre nous, pour s'amuser. Eux c'est de la vrai compétition. C'est leur métier. Pour nous c'est un loisir. On peut donc tenter deux ou trois petites techniques de triche, histoire de pimenter le jeu comme tu l'as si bien dit.


Une fois de plus, un sourire apparu sur le visage de Carlisle. Adressé bien évidement à son épouse, toujours en face de lui. Cette vie lui convenait, il avait finit par s'y habituer. Esmée et ses enfants étaient le plus important pour lui. Il était très heureux avec sa femme, et cela ne changerait pas.
L'hôpital était aussi important aux yeux de Carlisle. Mais la famille passait avant tout.

Après un court moment de silence, qui ne déplaisait ni à Carlisle ni à Esmée, celle ci reprit avec une question. Pas besoin d'une parole en plus pour qu'il comprenne où voulait en venir sa femme. Un jeu d'enfant pour lui. Un humain aurait eu plus de mal à comprendre, il lui aurait fallu quelques mots de plus.
Esmée, en posant cette question, demandait ce que Carlisle avait l'intention de faire dans les minutes et les heures à venir.


- Je ne sais pas. Qu'est ce qui te plairait ?

Une ballade en fôret ? Ou bien en ville ? Ou autre loisirs ? Ils avaient de toute façon, tout le temps de faire ce qu'ils voulaient. Ils avaient l'éternité devant eux.
Edward, Jasper, Emmett, Alice et Rosalie étaient de plus grands et ils savaient se débrouiller seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Lun 23 Fév - 22:16

Esmée lui rendit son sourire suite à son explication, ma fois ce n’était pas parce que c’était un loisir qu’il fallait le bâcler. Soit passons, aucune importance de toute manière.

-L’important c’est de s’amuser et se détendre.

Le but de tout loisir au final et pour ça aucun problème, ca faisait les deux choses. Bien que le temps donne raison tout ca restait encore totalement sous forme hypothétique étant donné que oui les nuages étaient vraiment gris et présents mais franchement ici c’était normal. Alors faudrait-il peut-être ne pas trop se donner des faux espoirs peut-être.

Sa question posée, elle paraissait tombée finalement dans le vide, briser certes le silence du moment. Enfin silence entendons nous, il n’a jamais le parfait silence quelque part et même si ca arrivait, on n’entendait toujours ce qui se passait plus loin. Sans formuler plus d’explication qu’une phrase aux abords peut-être ambigus certes, elle attendit une réponse ou la contre question finalement. Ce fut le deuxième choix. Evidemment quand on pose une question, il faut bien s’attendre à pouvoir la recevoir en retours. Et vu que c’était à peu près le calme plat qui régnait dans ses pensées à se moment, ca daignant ne pas aider. Elle tourna finalement la tête doucement vers la fenêtre du bureau de son mari. Posant ainsi son regard dehors, y cherchant non pas une réponse mais surtout la teneur de la météo du moment qui n’avait pas bougé d’un pouce depuis la dernière fois. Une promenade en forêt peut-être ?..Pourquoi pas..Elle ramena son regard vers celui de son tendre époux avant de reprendre à nouveau la parole. Toujours sur un ton bas. Inutile d’élever la voix.


-Si je posais la question c’était que j’ignorais…

Elle lui sourit tendrement avant de continuer sur sa lancée.

-Nous pouvons toujours allez se promener en forêt ?..Prendre une avance pour la prochaine chasse ?..

Elle n’avait pas forcément faim, mais elle ne faisait que lancée une idée comme ça, bon sa aurait pu tombée sur autre chose, mais sincèrement, bien que le climat leurs soit des plus favorable, il n’y avait pas grand-chose à faire dans la ville, ou il fallait partir plus loin. Et faire un tour des rues, serait surtout voir maison sur maison et tient un commerce entre tout et on continue, maison..Bon d’accord en forêt c’est arbre sur arbres mais et chacun son trucs. Elle ne se recule pas, attendant la réponse qu'elle soit positive et négative.
Revenir en haut Aller en bas
Carlisle Cullen
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 1256
Age : 23
Localisation : Je suis partout ^^
Humeur : La vie est belle
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan d'Olympic
Habilité personnelle:
Relationship:

MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Mar 24 Fév - 14:40

C'était bien vrai. Le base ball était un loisir, avant tout pour s'amuser et se détendre.
Ils étaient d'accord là-dessus.


- Je suis totalement d'accord avec toi sur ce point ma chérie.

Ne cessant de sourire. Ce loisir leur permettait d'être tous ensemble surtout. La famille était au complet lors des matchs. Personne n'était sur le banc de touche, tout le monde jouait.
L'orage était indispensable pour pratiquer ce loisir en famille. Les vampires, ayant une force surhumaine, tappaient rudement fort. D'où un bruit sourd. L'orage permettait de couvrir les bruits des balles venant tapper sur les battes. Voila pourquoi les Cullen jouaient au base ball seulement quand il y avait de l'orage. C'était une sorte de protection.

La question de Carlisle, qui avait été posée une minute plus tôt, revint avec une réponse de la part de sa femme. Elle proposait une balade en fôret, après avoir jeté un oeil dehors pour s'assurer si le temps était claiment ou non. Il l'était. Enfin, c'était un temps passable. Avec des nuages et très peu de soleil. Idéale pour les Cullen. Forks était de toute façon, comme ça toute l'année. Il y avait très peu de soleil dans cette ville.


- Si une petite balade en fôret peut te faire plaisir alors je suis tout oui.

Carlisle n'était pas embêtant pour ce genre de chose. Tout ce qui l'importait, c'était de passer un bon moment avec sa bien-aimée, qu'il ne voyait pas beaucoup la journée étant à l'hôpital à se charger de ses patients.
Lui non plus n'avait pas spécialement soif. Mais ils pouvaient très bien juste se balader. Une "balade en fôret" ne voulait pas forcément dire "allons manger".
Esmée avait le choix, Carlisle lui laissait la possibilité de choisir ce qu'elle voulait faire. A elle de décider de ce qu'elle avait envie de faire. Carlisle la suivrait sans aucun problème, si il n'y avait que ça pour lui faire plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Mar 24 Fév - 21:34

Elle gratifia sa dernière phrase par un sourire, elle pourrait continuer à relever et sa finirait soit par prendre une discussion sans aucun sens, ou à tourner en rond. Et ca on savait très bien faire tout seuls avec ses propres pensées. Fussent-elles que les raisonnements y soit propice, mais il y a toujours moyen de tournée toutes phrases et y comprendre ce qu’on veut. Mais bon, si en plus même avec soi-même on doit se rendre la tache compliquée, il ne faut pas rêver.

Esmée attendait toujours une réaction la part de son mari à la proposition, si ca ne lui convenait pas, elle trouvait bien autre chose. D’accord c’était une petit ville, mais ce n’était pas non plus une prison, il y a toujours moyen de s’occuper. Elle sourit à la réponse, c’était tout lui ça. Ils voulaient tellement le bonheur des autres personnes qui l’entouraient que se soit ses patients ou sa famille, qu’il faisait parfois l’impasse sur ses propres envies. C’est une belle preuve d’altruisme en tout cas..


-Pour me faire plaisir rien que ta présence me suffit amplement…

Elle attend un peu avant de replongée son regard vers le sien calmement, il y a pas de temps qui presse..Bien au contraire, il y a quand même l’éternité devant soi. Mais dans les deux cas par moment ca avait de quoi désarçonner tout de même.

-Mais je te posais la question parce que tu suis finalement l’envie de tout le monde en oubliant les tiennes au finales…Alors si tu veux allez autre part je t’écoute..La forêt bougera de toute manière pas…

Oui enfin dans un sens rien ne bougerait non plus sur l’espace de quelque minutes ou si attendait le lendemain. A moins d’un quelconque problème évidemment. Mais si on devait toujours penser au pire de ce qui pourrait arriver, on n’aurait jusque peur de sortir de chez soit voir de bouger ne fusse qu’un peu. Ils avaient moins de risque que les autres, ca c’était claire, ma fois personne n’était invincible. Le regardant toujours d’un regard chaleureux elle continue.

-Sinon va pour la forêt..

Et la drache qui s’en suivra de manière involontaire. Quoique les nuages gardent bien leurs pluies depuis le début de la journée, ca serait un manque de chance qu’ils les lâchaient maintenant mais ne changerait pas grand-chose. Voilà au moins un avantage des feuilles, sa protège bien ou sa tombe par grosse gouttes plic ploc, plus facile à éviter.
Revenir en haut Aller en bas
Carlisle Cullen
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 1256
Age : 23
Localisation : Je suis partout ^^
Humeur : La vie est belle
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan d'Olympic
Habilité personnelle:
Relationship:

MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Mer 25 Fév - 14:19

La présence de sa femme lui était tout aussi suffisante. Rien que son regard lui suffisait. C'était dans la nature de Carlisle de faire passer les envies de sa femme et de ses enfants avant les siennes. En temps voulu, il savait faire passer ses envies avant le reste de la famille. Seulement quand il en avait vraiment besoin, ce qui était donc rare.
Il faisait pareil avec ses patients. Le meilleur pour eux, c'est ce qu'il voulait. Tout comme avec ses enfants et sa femme
.

- Ton regard me suffit largement. Du moment que je suis avec toi, je suis heureux. Je n'ai besoin de rien d'autre.

Une façon de dire que c'était pour ça qu'il laissait sa femme décider de ce qu'elle avait envie ?
En général, tout ce que proposait Esmée ou les enfants convenait à Carlisle. Il n'avait besoin de rien d'autre que de leur présence.


- Mes envies ne sont pas prioritaires. Et puis, j'ai tout le temps de faire ce que je veux.
Quand je suis avec toi et les enfants je préfère vous suivre dans ce que vous voulez. Cela me convient parfaitement, je n'ai besoin de rien d'autre. Etre avec vous, c'est le principal pour moi.


La fôret n'allait pas bouger, au moins une chose sur. Remarque, rien d'autre n'allait bouger.
Au pire, si il n'allait pas en fôret, ils iraient plus tard. Les Cullen, ainsi que leurs semblables avaient l'éternité pour tout découvrir. Au moins un des avantages de cette vie.
A pied ou en courant, sans se fatiguer, ils pouvaient tout faire.


- Si tu veux aller en fôret, allons-y. A moins que tu veuille faire autre chose. Je te suis mon amour.

Esmée le savait. Carlisle la suivrait au bout du monde. En général, quand Esmée partait en voyage, il l'accompagnait. Et inversement. Madame et Messieur Cullen ne partaient pratiquement jamais l'un sans l'autre. Il y avait bien évidement des exceptions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Mer 25 Fév - 22:07

Il y a par moment être humain aurait encore du bon, du moins de se qui est de l’expression de sentiments. Bien qu’ils gardent la panoplie évidemment de mimiques possibles, c’était la couleur qui manquait. Humaine, ses joues aurait sans doute rosit un peu. Mais elle n’adressa qu’un sourire doux et sincère, en penchant un rien la tête sur le côté. Elle ne faisait guère de compliments pour qu’il lui en retourne un. A utiliser les mêmes arguments peut-être pour cause de caractère fort proches, sa n’y changerait pas grand-chose. Elle continuer de l’écouter de sa voix toujours agréable et mélodieuse qu’on pourrait l’écouter parler ainsi pendant des heures.

Ces paroles avait de quoi vous réchauffez le cœur à les entendre bien sur c’était une expression comme une autre. Dans la plupart des cas on s’attend qu’avec le nombre d’année qui passe, que la routine s’installe et que tout parte ne déclinant, tels ne semblait en tout cas pas le cas pour eux et toute la famille. Esmée l’aimait toujours comme au début voir plus. Prise d’un élan d’affection, elle l’enlace quelque peu. Avant de finir par répondre.


-Je n’ai pas forcément envie que les miennes le soient non plus. On s’accorde un peu trop sur la même façon de penser.

Elle sourit une fois de plus depuis son retour de l’hôpital. Bien si il insistait va pour la foret alors, bien que depuis le temps qu’ils étaient ici, il avait du en explorer tout les recoins sauf évidemment la partie des Quileutes ou ils ne mettaient jamais les pieds, elle se recule pour tourner son visage vers lui et acquiesce.

-Alors, allons-y avant que tout le monde ne rentrent et ne trouvent l’idée intéressante.

Elle ignorait l’heure exacte mais si Carlisle rentrait déjà bien que plus tôt, les autres ne tarderaient à moins de faire une déviation autre part, ca c’était encore possible et fort probable, ils n’avaient de toute façon pas d’heure pour rentrée…

-Tu es prêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Carlisle Cullen
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 1256
Age : 23
Localisation : Je suis partout ^^
Humeur : La vie est belle
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan d'Olympic
Habilité personnelle:
Relationship:

MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Jeu 26 Fév - 20:16

Ils s'accordaient trop sur la même façon de penser ? Peut être oui. Mais Carlisle faisait tout pour que personne de sa famille ne manque de quoi que ce soit.
Bref. Esmée le savait, tout comme ses enfants, pas la peine de revenir sur le sujet.

Les enfants Cullen n'avaient pas vraiment d'heure. Ils rentraient quand bon leur semblaient. Ils avaient une vrai libertée, qu'Esmée et Carlisle leur laissaient avec plaisir. Ils étaient grands et la plupart du temps, ils sortaient tous ensemble. Pas de quoi s'inquièter donc. De toute façon, ils avaient tous un téléphone portable. Technologie très pratique pour les humains mais aussi pour les vampires. Si l'un d'eux avaient un problème, il composait le numéro d'un membre du clan.
En général les enfants étaient rentré avant que Carlisle ne rentre de l'hôpital. Sauf en jour exceptionnel, comme aujourd'hui par exemple où le père de la famille était rentré plus tôt que d'habitude.

Carlisle rit légèrement à la réfléxion de sa femme. Mieux vallait, en effet, déguérpir avant que les enfants ne rentrent. Remarque, aucun d'eux n'étaient embêtant. Si ils voyaient que ni Carlisle, ni Esmée étaient dans la villa, alors ils se doutaient de la petite balade en amoureux que ces deux là s'offraient.


- Oui, allons y. Je suis prêt.

Une fois de plus (et oui!), Carlisle sourit à sa femme. C'était tout le temps d'ailleurs, dès qu'elle était dans les parages.
Pas besoin de se changer, la tenue allait parfaitement. Ils avaient pas besoin de tenue spécifique pour sortir. Surtout en fôret. Le minimum suffisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   Sam 28 Fév - 20:39

Bête question dans un sens. Car il n’y avait pas grand risque de rencontrer quelqu’un en plein milieu de la foret de Forks. Surtout par temps assez sombres et nuageux, qui incite plutôt à rester chez soi que au longue promenade tranquille qu’on pourrait faire si le soleil brille. Chacun sa façon de penser n’est ce pas. Et puis l’heure annonçait plutôt le retour chez soi que la simple détente. Il n’y avait pas besoin d’être sur son trente et un pour allez dehors, surtout pour allez là-bas. Dans un sens, on avait le droit de faire ce qu’on voulait, la ville est à tout le monde et les endroits naturels aussi. Dons bêtes question effectivement. Surtout que en tant que vampires, ils pourraient s’habiller avec des sacs poubelles que sa ne changerait rien à leurs beauté naturelle.

Carlisle était prêt, et puis, bien elle aussi, c’était donc partit. Esmée sourit à nouveau quand il l’avait prononcer, posant d’abord son regard vers la bibliothèque quelques secondes avant de le reposer vers la fenêtre. Pour une fois on pourrait prendre l’entrée principale. Cette porte si peu utilisée par tous les membres de la famille, la porte fenêtre était bien plus facile d’utilité, il fallait bien se l’avouer. Mais bon autant l’utiliser pour une fois, question qu’elle ne rouille pas au finale. Elle se redirige vers la porte du bureau et l’ouvre à nouveau. Avant de se retourner pour faire face à son mari et reprend la parole.


-Prenons la porte pour une fois !

Un nouveau sourire amusée lui vient sur les lèvres avant de descendre la volée d’escalier qui menait jusqu’au rez-de-chaussée, à pas humain cette fois, bien qu’elle aurait pu les descendre bien plus vite, mais elle n’en voyait pas trop l’utilité en ce moment, ça ne venait pas à quelques secondes de plus ou de moins..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à la maison [Carlisle]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à la maison [Carlisle]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Twilight :: •Forks et alentours• :: Maison des Cullen :: Bureau de Carlisle-
Sauter vers: