°°°
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 ¤ Contexte du jeu ¤

Aller en bas 
AuteurMessage
Bella Swan
•Fondatrice/Admin•
•Fondatrice/Admin•
Bella Swan

Féminin Nombre de messages : 2341
Age : 31
Localisation : Forks
Humeur : Curieuse
Date d'inscription : 25/01/2009

Feuille de personnage
Je suis: Lycéen de Forks
Habilité personnelle: Ne le sait pas encore [Bouclier]
Relationship:

¤ Contexte du jeu ¤ Empty
MessageSujet: ¤ Contexte du jeu ¤   ¤ Contexte du jeu ¤ Icon_minitimeLun 26 Jan - 11:22

- Bella chérie! Tu peux descendre une minute?
La voix de Renée semblait enthousiaste et surexcitée. Qu'est ce que mon inconsciente de mère avait-elle encore bien pu trouver pour faire de sa vie une suite de fous rire délirants, voir quelques fois dangereux? Allais-je devoir encore une fois mettre un frein à ses ambitions? Me laissant ainsi culpabiliser sur les choix que je fais pour elle... C'est donc avec une certaine appréhension que l'adolescente de seize ans que j'étais descendait au salon. Assise dans le sofa avec Phil, son amoureux du moment, Renée me souriait très très largement. Peut être un peu trop même... Bref je l'embrassai.
- Bonjour maman! Phil! Comment va?
Pendant que tous deux roucoulaient comme deux jeunes ados pré-pubert, je prenais une pomme sur le saladier posé sur la table du salon et mordais goulument dedans. La faim. Les Hauts de Hurlevents me donnaient toujours faim. Je m'assis en tailleur sur le tapis face à eux et les regardai avec une certaine appréhension.
- Isabella...
- Bella! Phil... s'il te plaît...
- Heu oui... Bella... Voilà je sais que je ne suis pas avec ta mère depuis bien longtemps et que vous avez l'habitude de ne vivre qu'à deux mais heu... Tu sais que je l'aime vraiment et heu...
- Qu'est ce que tu essaies de dire Phil?
- Et bien j'aimerai beaucoup que heu... tu m'accordes la main de ta mère...
Mon coeur eut des râtés. Quoi? Comment? Pardon?? On parle de qui là? Ma mère? Celle qui estime que le mariage est une perte de temps. Celle qui a laissé tombé son premier mariage au bout de... quatorze mois très exactement! Ma mère? Renée Stewart Swan se marier! A nouveau?
- Bella chérie?
Il était certain que mon visage devait avoir une expression ahurie... Il fallait me ressaisir... Que devais-je répondre? Pourquoi me demandait-on mon avis???
- Et bien... je n'y vois absolument aucun inconvénient... vous êtes adultes après tout non? Mais heu... Ca va être dur avec ton boulot Phil... heu... je ne sais pas comment...
- Oh Bella chérie, ne t'inquiète pas je resterai avec toi! Quoiqu'il arrive!
- Bon et bien... Toutes mes félicitations!
Sans un mot de plus je me relevai et allai pour les embrasser. Bien évidemment, je me pris les pieds dans le tapis et tombai sur Phil. Après de grands éclats de rires de Renée, je les pris tous deux dans mes bras. D'en suivit l'organisation du mariage. Date programmée: Le 13 Septembre, jour de mon dix-septième anniversaire. Ma mère voulait une petite cérémonie intime. Une robe blanche légère qui l'aiderait à supporter la chaleur de Phoenix. Un jardin intime pleins de fleurs. Quelques amis, moi en demoiselle d'honneur, un pasteur. La cérémonie fut vite expédiée. Mon anniversaire également. Mazeltov!
Le moment le plus difficile a été l'annonce à mon père. Presque seize ans s'étaient déroulée depuis que ma mère avait quitté Forks, une bourgade insignifiante dans l'état de Washington où vivait mon père avec moi sous le bras hurlant qu'elle désirait la folie de la grande ville et un divorce. Ils avaient vingt ans, moi quelques mois à peine. Depuis je passais mes étés à Forks jusqu'à l'âge de quatorze ans, âge où j'ai eu droit de protester contre cette petite ville ennuyante. Et mon père avait alors accepter de venir passer quinze jours par été à Phoenix avec moi. Nos petites vacances à deux se passaient généralement bien. Je ressemblais plus à mon père au niveau caractère qu'à mon écervelée de mère. Physique de maman, caractère de papa. Oui c'était à peu près ça... A quelques détails près. Bref Charlie avait fait semblant de bien réagir. Il avait pris sur lui. Comme d'habitude...
Puis commença notre nouvelle petite vie à Renée, Phil et moi. Mais tout n'était pas rose. Phil était toujours en déplacement. Et Renée finissait par s'ennuyer? Je voyais qu'elle ne restait avec moi que pour ne pas me laisser seule. Les mois passaient et c'était toujours la même rengaine. Phil ne rentrait qu'un week end sur deux, comme un enfant de divorcé, et Renée était triste pendant dix jours. Au mois de décembre, je décidai que ça suffisait. Un samedi soir où Phil était rentré, je leur parlai pendant le repas.

- Maman, je peux te poser une question?
- Bien sûr chérie tout ce que tu veux!
- Ne crois tu pas que tu serais mieux à suivre Phil et à prendre un poste d'enseignante remplaçante?
Renée me dévisagea longuement... Très longuement.
- Mais chérie... c'est impossible voyons! Il est absolument hors de question que je te laisse ici seule dix jours par semaine! Ca fait une sacrée semaine chérie!
Bon... elle ne voyait pas où je voulais en venir...
- Tu sais maman... tu n'es pas mon seul parent.
C'était comme si j'avais proféré une insulte. Certes Renée n'avait jamais détesté Charlie. Mais c'était elle qui avait ma garde, point barre, point sur le i et barre sur le t!
- Isabella Marie Swan!! Es tu en train de me dire que tu veux aller vivre chez Charlie! Chez ton père! A Forks!
- Et bien j'estime que, à court terme, et je parle d'une période indéterminée, ça pourrait être une bonne idée pour toi et Phil! Et Charlie serait content que je vive un peu avec lui pour une fois! Et je lui dois bien ça. Je dois apprendre à le connaître un peu!!
Une heure. Cette conversation a duré une heure. Une heure pendant laquelle j'ai exposé mes arguments mûrement réfléchi, alors que ma mère sauté au plafond à chacun d'entre eux. Une heure pendant laquelle je voyais Phil gagnait peu à peu par un certain espoir. Je crois que c'est cela qui a fait que ma mère a finalement accepté. La décision prise, je décidé d'appeler Charlie. Je regardais l'heure. Il devait être 14heures à Forks. Charlie était au commissariat.
- Allo?
- Bonjour, je voudrais parler au chef Swan s'il vous plaît!
- De la part de...?
- Sa fille!
Je patientai quelques instants au son de la Lettre à Elise. Soudain on décrocha alors que Renée approchait de moi l'air à la fois heureuse et triste.
- Excusez moi docteur Cullen un instant... Bella?
- Papa? Bonjour!
- Que se passe-t-il chérie?
Sympa! Pour qui me prend-il? une maladroite? Soit...
- Rien de bien grave j'ai juste quelque chose à te demander...
- Ca ne pouvait pas attendre... je suis occupé avec le docteur...
- Pour toi?
- Non du tout, une histoire d'épidémie, rien de méchant...
- Oh...
- Alors Isabella...?
- Bella papa... Et bien... je voulais savoir si tu étais d'accord pour que je vienne vivre quelques tempes chez toi, pour une durée indéterminée s'entend...
Un silence s'installa... Long, très long...
- Euh... Papa?
Une voix s'éleva plus lointaine, je ne sus si elle était inquiète ou amusée.
- Charlie vous allez bien?
- Oui... Oui... Euh... Bella... euh... Tu es sérieuse?
- Tout ce qu'il y a de plus sérieux!
- Mais pourquoi?
- Et bien il y a plusieurs raisons! Mais je ne suis pas sûre d'avaoir besoin de les énumérer... Elles sont deux: Maman... Et toi!
- Bella je...
- Tu ne veux pas?
- Pardon?? Bien sûr que je veux chérie je heu!! bien sûr ce serait formidable!
Ainsi, nous convînmes avec Renée de ma date d'arrivée à Forks: le 18 Janvier. En attendant, Charlie devait s'occuper du nécessaire: nouveaux draps, rangement, école, internet et renseignements pour une voiture. Moi... j'avais fait trois heureux! Je devais à présent faire mon deuil du beau temps...

¤¤¤¤¤

Bella, dix-sept ans, décide de quitter l'Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère, pour s'installer chez son père, dans une toute petite ville de l'état de Washington. Elle croit renoncer à tout ce qu'elle aime, certaine qu'elle ne s'habituera jamais ni à la pluie ni à Forks où l'anonymat est interdit. Mais elle rencontre Edward, lycéen de son âge, d'une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? À la fois attirant et hors d'atteinte, Edward Cullen n'est pas humain. Il est plus que ça. Bella en est certaine.

¤¤¤¤¤

C'est ainsi que nous commencerons notre forum.

Pourquoi diable commencer par le commencement?
Tout simplement parce qu'en attendant Midnight Sun, nous aurons ainsi l'occasion d'adopter le point de vue des autres personnages de Twilight.

_________________
B e l l a S w a n
¤ Contexte du jeu ¤ Photo_55759552_3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelamb.forumtwilight.com
 
¤ Contexte du jeu ¤
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» utiliser le vocabulaire adapté au contexte
» Site sur la déco du Titanic/Olympic (contexte ou origine)
» "La terre" dans le contexte biblique
» Contexte Historique
» Les meilleures phrases du forum, sorties de leur contexte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Twilight :: •Avant de jouer• :: Contexte et Règlement-
Sauter vers: