°°°
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chicago Meet ... [PV Eleazar]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Chicago Meet ... [PV Eleazar]   Mar 24 Fév - 22:07

Lukas , d'un pas sur descendit du bateau . Il était enfin a Chicago , enfin , après ce long voyage et ce bateau , un bateau ? Cela ressemblait plus a un radeau miteux qu'autre chose . Il avancait sur les quais en sifflotant . Il n'avait pas de valises , il n"avait rien pris il ne restait qu'une journée , le temps de décompresser et de faire le centre ville avant le retour a Forks . Depuis qu'il avait rencontré Elzabeth , dont il était tombé amoureux lors d'un coup de foudre dans la forêt , il ne pensait quasiment qu'a elle . Mais aujourdhui il était décidé a s'ammuser , sans oublier ces principes tout de meme . Il s'avanca vers une barraque a frites , une jeune fille servait , elle faisait des gauffres et lorsquelle leva la tete pour accueillir Lukas elle fit tomber le pot de nutella ...

- BonBonjours , qu'est ce que je vous sert ?
- Un hot dog ... Tenez l'argent ...

Et après l'avoir récupéré , Lukas partit s'asseoir sur un banc ...

* Pas mal cette flle , ouai ... Mais pas aussi belle qu'Elizabeth !!! OO non , voila que je repense a elle ...*

Un enfant passait par la il lui donna le sandwich ... Il se passa quelques minuttes , il était bien , assis la a regarder le ciel , les oiseaux et les bateaux . Mais un homme vint s'asseoir a coté de lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Eleazar Denali
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 3155
Age : 32
Localisation : Lové contre ma douce
Humeur : revêche : si tu me fais ch***, je te transforme en purée de poulpe ménopausé, compris?
Date d'inscription : 01/02/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan de Denali
Habilité personnelle: deviner les dons des autres, intuitivement
Relationship:

MessageSujet: Re: Chicago Meet ... [PV Eleazar]   Mar 24 Fév - 22:45

    L'éloignement est parfois une bonne chose pour se rendre compte à quel point on aime les gens avec qui l'on vit. Cela faisait quelques jours qu'Eleazar avait quitté l'Alaska et le clan pour partir chasser. Il avait surtout eu en tête de se taper une bonne petite orgie de derrière les fagots : du sang de fauve et des femmes, de la gourmandise et de la luxure... Le vampire savait pertinemment que ce genre de comportements lui restait toujours sur l'estomac et sur le coeur par après, mais de temps à autre, il devait se montrer capable de ne pas rester inactif, installé dans une petite vie tranquille, dans le bonheur du couple et la certitude des lendemains. Et puis, quand il en ressentait le besoin, l'Espagnol allait voir ailleurs... il s'en voulait toujours atrocement par la suite, mais sur le moment, il devait succomber à la tentation pour ne pas devenir fou. Depuis qu'il était en couple avec Carmen, il l'avait trompée huit fois. Huit fois en presque deux cents ans. C'était encore raisonnable. Hier, ça avait été la huitième fois. Et Denali ressentait désormais la tristesse et la culpabilité qui l'avaient envahi chacune des sept autres fois...

    Merde quoi. Pourquoi fallait-il ressentir des pulsions aussi primitives? Quand on a un peu moins de sept siècles, on devrait pouvoir mieux maîtriser ses instincts... mais non, Eleazar ne parvenait pas à cette haute maîtrise de lui-même et il était évident que faire souffrir Carmen en agissant comme cela le rendait aussi malheureux que si elle l'avait trompé, elle. Car il savait bien qu'il tomberait dans une profonde déréliction si c'était le cas...

    Bref, comme à chaque fois, Denali se demandait s'il valait mieux avouer la vérité à Carmen ou la lui cacher... le dilemme était immense et les yeux topaze du vampire bien repu se promenaient dans le vide alors qu'il marchait droit devant lui, sans prêter attention à ce qui l'entourait.

    Jusqu'à ce qu'il sente un parfum non humain. Un vampire, ici? Bien sûr, il pensa avant tout à la brunette idiote qu'il avait croisée un jour sur son territoire, en Alaska. Peut-être était-ce un vampire de son clan qui était dans les environs...
    Repérant d'où venait l'odeur, Eleazar se dirigea par là et vint carrément s'asseoir sur le même banc, juste à côté du vampire qu'il avait senti avant de voir.

    Croisant les jambes et passant un bras sur le dossier du banc, Denali regarda droit devant lui, vers l'horizon.


    "Heureusement qu'il n'y a pas trop de soleil, n'est-ce pas..."

_________________



Just find your limits...


Dernière édition par Eleazar Denali le Jeu 26 Fév - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forumotion.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chicago Meet ... [PV Eleazar]   Mer 25 Fév - 13:26

Dès que l'homme eut prononcé cette phrase Lukas comprit ... Il était a présent évident que l'homme était comme lui ... Un semblable.

- Qui êtes vous ? Et que me voulez vous ...

Lukas le fixa un moment avant de se lever brusquement ; Il pensa a Elizabeth .

- Rassurez moi , vous n'etes pas un de ces meurtriers ? Je veux dire , ...

Et Lukas avait la certitude qu'il disait vrai ...

- Vous n'etes pas de ceux qui n'hésite pas a tuer les hommes ... Parce que ci c'est le cas , sachez que je n'est rien a vous dire ...

Et alors que Lukas , tournait le dos au banc et commencait a marcher en direction du centre ville , l'homme l'interpella et se leva pour le rejoindre .
Revenir en haut Aller en bas
Eleazar Denali
•Admin•
•Admin•
avatar

Féminin Nombre de messages : 3155
Age : 32
Localisation : Lové contre ma douce
Humeur : revêche : si tu me fais ch***, je te transforme en purée de poulpe ménopausé, compris?
Date d'inscription : 01/02/2009

Feuille de personnage
Je suis: Membre du Clan de Denali
Habilité personnelle: deviner les dons des autres, intuitivement
Relationship:

MessageSujet: Re: Chicago Meet ... [PV Eleazar]   Jeu 26 Fév - 18:37

[hj : ça m’arrangerait que tu évites de dire à ma place ce que fait Eleazar… Jamais il ne se serait levé pour interpeller qui que ce soit. Je fais avec, mais évite à l’avenir, c’est franchement désagréable de constater que quelqu’un d’autre joue ton perso à ta place]

    Les propos que tint le vampire assis non loin de Denali le confortèrent dans sa première impression. C’était un vampire très jeune. Il ne semblait pas habitué à distinguer les odeurs, les rythmes cardiaques, les températures et les auras des personnes qui l’entouraient. Soit. Tout cela s’apprenait.
    Eleazar ne dit rien lorsque l’autre parla. Il avait l’air tellement… effrayé à l’idée de croiser un vampire se nourrissant de sang humain ! car ses prunelles dorées ne trompaient pas. Elles avaient le même éclat que celles de l’ancien garde et elles affirmaient dès lors le régime végétarien du jeunot ainsi que le fait que toute soif était en lui apaisée.

    Ce qui horripila Denali fut de constater qu’après les trois phrases balancées comme s’il s’était agi d’une rencontre tout à fait banale, un type qu’on croise et qu’on jette comme si de rien n’était. Eleazar n’était pas de ceux-là et il se leva pour interpeler le petit jeune.


    "Vous êtes bien fuyant, très cher… Il me semble que vous n’observez pas suffisamment vos interlocuteurs avant de poser vos questions…"

    En étant si proche de Lukas à présent, Eleazar put sentir le ou plutôt les talents de ce jeune freluquet. Intéressant, certes, mais il devait très certainement avoir du mal à gérer tout cela. N’importe quel vampire devait forcément mettre quelques siècles à maîtriser son don, mais alors, un vampire doté de trois talents comme ceux-là… D’où les tenait-il ? Savait-il seulement qu’il avait tout ce potentiel en lui ? N’ayant pas de réponse à la première question, Denali se contenta de douter pour la seconde.
    Ce jeune vampire pouvait être dangereux. C’était l’idée principale qui se dégageait des déductions d’Eleazar. Alors il lui tourna le dos et s’éloigna, d’un pas ni trop rapide ni trop lent. Un pas d’homme. Cette vitesse avait demandé beaucoup d’entraînement, mais il était nécessaire de faire des efforts pour passer inaperçu, parfois.

    L’Espagnol n’avait pas de temps à perdre. Ses agissements de la veille exigeaient une réparation haute en couleurs. Carmen… il ne savait pas trop s’il était préférable de lui dire la vérité ou de la lui cacher… ça avait été physique, rien de plus… mais même, ça avait été. Et ça, c’était déjà trop.

_________________



Just find your limits...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roommates.forumotion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chicago Meet ... [PV Eleazar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chicago Meet ... [PV Eleazar]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Twilight :: •Around the World and Other Time• :: Amériques :: Autres lieux-
Sauter vers: